FIA logoFIM logo

Timo GOTTSCHALK

(deu) 1.78m / 77kg

Loisirs

Cycling, dogs, nature, cinema

Véhicule

Brand : Mini
Model : John Cooper Works Buggy
Performance tuner : X-Raid Orlen Team
Engine : turbo engine based on a BMW production engine
Power : 270 kw / 3.500 rpm
Weight : 1585kg
Assistance : X-Raid Orlen Team
Class : T1.2 FIA

Palmarès

2020 : Qatar Cross-Country Rally (3rd), Polish Cross-Country Rallies Championship (1st)
2019 : FIA World Cup for Cross-Country Bajas (2nd): Dubai International Baja (1st), Baja Aragon (3rd), Hungarian Baja (4th), Baja Poland (2nd), Jordan Baja (1st), Baja Portalegre (3rd)
2018 : Silk Way Rally (1st)
2016 : Qatar Cross-Country Rally (2nd), Sardinia Rally (6th), Silk Way Rally (2nd)
2015 : Egypt Rally (2nd)
2014 : Baja Russia (1st), Italian Baja (1st), Egypt Rally (1st)
2010 : Silk Way Rally (2nd)
2008 : Central Europe Rally (3rd)
2005-2006 : WRC races
2004 : Asia-Pacific championship (2nd)

Maxi talents dans la Mini

« Kuba » a débuté sa carrière en rallye-raid par la moto en 2009, meilleur « rookie » du Dakar cette année-là sur deux roues, allant jusqu’à se classer 6e en 2014, avant de passer à la catégorie autos en 2016. Depuis, il n'a cessé de progresser, remportant la Coupe du monde FIA des rallyes tout terrain en 2018 après une deuxième place l’année précédente. Pour la troisième année consécutive, le Polonais est accompagné de l'expérimenté copilote allemand Timo Gottschalk qui a guidé Al Attiyah vers sa première victoire au Dakar en 2011. Par deux fois sur le podium de la coupe du monde de la discipline aux côtés de Yazeed Al-Rahji (2014 et 2016), l’Allemand est l’un des copilotes les plus habitués aux cockpits de pointe. Le duo a changé de voiture en fin de saison 2021 à l’occasion du Rallye du Maroc, adoptant le buggy Mini victorieux entre les mains de Peterhansel de la coupe du monde de rallye-raid en 2019 et du Dakar 2020. Progressivement, « Kuba » et Timo ont pris leurs marques après un problème mécanique au Maroc. 11e à l’Abu Dhabi Desert Challenge puis 6e à la finale de la coupe du monde à Ha’il l’hiver dernier pour leur troisième sortie au volant du buggy X-Raid, ils sont restés constamment entre le Top 5 et le Top 10 du classement général provisoire durant le Dakar, signant à Jeddah une 6e place lors de l’ouverture du W2RC. Une régularité et une expérience conjointe devrait permettre à ce duo de choc de revenir rapidement jouer le podium. 4e du provisoire au championnat du monde après le Dakar, ils ne doivent pas pour autant quitter leurs yeux des rétroviseurs de leur buggy Mini JCW. Avec seulement 3 points de retard derrière eux, l’équipage Orlen doit se méfier d’un autre véhicule deux roues motrices. Celui du SRT de Mathieu Serradori, 33 points au compteur à l’entame de la deuxième manche.

Classement 2022

Total dakar abu-dhabi kazakhstan andalucia maroc
58 25 + 11
(4.)
20 + 2
(3.)
- - -