FIA logoFIM logo

Sam SUNDERLAND

(gbr) 1.79m / 75kg

Loisirs

Cycling, free diving

Sponsors

Red Bull, GasGas, Airoh helmets, Oakley, USWE, Mototransport

Véhicule

Brand: GasGas
Model: 450 Rally Factory Replica
Performance tuner: GasGas Factory Team
Assistance: GasGas Factory Team
Class: Rally GP

Palmarès

2022: 1st
2019: 1st
2018: 2nd
2017: 1st
2016: 2nd
2014: Ab.
2013: 3rd
2011 : Ab.

Other races
2019: Silk Way Rally (1st), Atamaca Rally (2nd)
2018: Atacama Rally (Ab.)
2017: Qatar Cross-Country Rally (1st), Atacama Rally (4th), Desafio Ruta 40 (10th)
2016: Qatar Cross-Country Rally (1st)
2014: Qatar Cross-Country Rally (Ab.), Rally Dos Sertoes (6th)
2013: Merzouga Rally (1st)
2012: Sardinia Rally (13th)
2011: Australasian Safari (Ab., three stage wins)

Le parcours sans faute

Après six Dakar avec l'équipe officielle KTM, dont une victoire en 2017, Sunderland a rejoint la jeune star australienne Daniel Sanders au sein de l’équipe cousine GasGas. Un transfert en catimini intervenu juste avant le dernier Dakar. Un coup de maître pour la nouvelle marque du groupe autrichien de Stefan Pierer qui a trusté le classement général provisoire durant dix étapes sur les douze de la 44e édition ! Deux pour Sanders, huit journées en tête pour le Britannique. Une régularité qui se révèle être la marque de fabrique de celui qui alors âgé de 19 ans avait décidé de se consacrer au rallye-raid en rendant visite à son oncle et sa tante à Dubaï. Sam s'était installé à plein temps aux Émirats Arabes Unis pour s'adonner à sa nouvelle passion tout en travaillant dans un magasin KTM. Il avait fait irruption sur la scène des rallye-raids lors de l'Abu Dhabi Desert Challenge en 2011, remportant deux étapes en tant qu'amateur. Il avait ensuite fait ses débuts sur le Dakar en 2012 avant de passer professionnel chez Honda. En 2014, il avait été enrôlé par KTM. En plus de sa victoire sur le Dakar en 2017, Sunderland compte un titre de champion du monde FIM obtenu en 2019. Ses statistiques sont intéressantes, qu’il s’agisse du Dakar ou des autres rendez-vous. Lorsque « Sundersam » n’abandonne pas, ce qui lui est arrivé cinq fois sur neuf participations au Dakar par exemple, il est toujours sur le podium. Dans les dunes, il est reconnu comme le plus grand spécialiste depuis ses années initiatiques dans les Emirats. 
Il l’a encore prouvé lors de la 2e manche du W2RC cette saison en remportant pour la troisième fois de sa carrière l’Abu Dhabi Desert Challenge. Après son triomphe sur le Dakar, Sunderland a ainsi enfoncé le clou et comptait alors 17 points d’avance au championnat sur son poursuivant direct Pablo Quintanilla. Une position confortable avant d’affronter l’Andalucía Rally. Mais cette course ne fait pas encore partie des chasses gardées du Britannique. Sam n’a pas pris part à la précédente édition et il a été contraint à l’abandon après une chute lors de la première en 2020.

Classement 2022

Total dakar abu-dhabi kazakhstan andalucia maroc
63 38
(1.)
25
(1.)
- - -